13 septembre 2008

Trek au Népal.

La route de l'Everest.



Ce trek parmi les géants nous transportera au cœur du massif de l'Everest.
Le massif du Kumbu, au coeur du Népal, est mythique du fait de la présence de nombreux sommets de plus de 8000m dont l'Everest.



Pendant ce trek de 20 jours nous aurons vue, sur les plus beaux sommets du monde avec l'Ama Dablam, l'Everest, le Lhoste ainsi que des sommets plus modestes mais aussi jolis en découvrant le pays des Sherpas.
Nous partirons de Nancy, le 5 Octobre 2008 et seront de retour le 3 Novembre 2008. Ce raid s'adresse à des randonneurs confirmés, il est à la portée de marcheurs robustes dotés d'un moral d'acier. Plus que de dénivelés positifs c'est l'altitude, plus de 9 jours à plus de 4500m qui constitue la principale difficulté du trek.
L'ascension de l'Island Peak est une affaire d'alpinisme avec guide et permis de sommet, ce n'est plus de la randonnée pour l'ascension de ce sommet. Il nous faudra grimper à 6189m et passer 2 jours sous la tente.




Hello. Me voici revenu.
Le trek c'est bien passé, sauf une bonne toux persistante, un peu de fièvre la veille de l'ascension de l'Island Peak  et le retour sur Lukla un peu pénible en fonction des deux éléments cité ci dessus.




Explication dans les grandes lignes du déroulement du trek me concernant.
Arrivé à Katmandou, nous nous rendons Claude et moi à l'agence de voyage " Ecotrek" afin d'affiner l'organisation du trek. Nous rencontrons notre guide"Sumek" qui ne parle qu"Anglais", cela n'a pas été facile tous les jours de ce faire comprendre, mais nous y sommes arrivés Claude avec son petit calepin et moi avec la gestuelle. Cela à fonctionné à merveille.




Petit moment de stress en prenant l'avion de KTM à Lukla, l'avion reliant ces deux villes s'étant écrasé à l'atterrissage, deux jours plus tôt, pour cause de brouillard.
A Lukla, le groupe de Jean Pierre, nous rejoint pour l'organisation du portage. Ensuite, nous partons pour la première étape de ce fabuleux trek et dés le départ, le dépaysement est total.




Deux jours pour atteindre Namche Bazar à 3440m, où nous passerons 1 jour pour l'acclimatation.
Namche bénéficie d'une abondance de lodges, de boutique de souvenir et de vêtement de trek. Tout pour le randonneur.




Trois jours pour atteindre Gokyo en passant par Tengbuche, Dole et Machhermo. Avec Claude, les après midi, nous montons toujours un peu plus haut, histoire de passer le temps et de s'acclimater, car nous arrivons de bonne heure aux lodges. 



La montée au Gokyo Ri à 4h00 du matin pour voir apparaître le soleil sur tous les sommets environnants, pur moments d'émotion en savourant la vue panoramique de l'ensemble du massif du Khumbu, nous sommes à 5360m. Ensuite nous rejoignons Dragnag.



Demain, passage du Cho-La Pass, col à plus de 5420m. Encore un superbe moment d'émotion au passage de ce col avec une belle ambiance glaciaire. Dzongla, ensuite Lobuche où ma gorge commence à s'irriter pour atteindre Gorak Shep à 5140m. Nous n'avons jamais aussi proches de l'Everest. 



Pour cette après midi nous monterons au Kala Patthar à 5600m qui est l'un des plus beau point de vue de l'Everest. 



Ascension sans difficultés techniques Vue et ambiance superbe. Demain, Sumek, nous emmènes Claude, Guy et moi au camps de base de l'Everest, départ 5h00. Le camp de base nous laissera une dose d'émotion instance, de par son lieu et par la rencontre que nous avons faite.



Le lieu; c'est magique de ce trouver au départ de tant d'exploits sur le toit du monde.



La rencontre. c'est cette rencontre avec une cordée qui était en train de redescendre sur Gorak Shep. Elle est constituée d'un français, d'un Mexicain et de deux porteurs, ces derniers étaient survivants d'une avalanche au camp IV et le français(François) et le Mexicain étaient restés ensevelit sous cette avalanche ces derniers avaient été sauvés par un Sherpa et leurs porteurs. D'autre personnes de cette cordée étaient disparues. François, des Arc avait les orteils de pieds gelés et redouter de ce faire amputer .............................Moments intenses.



Ensuite descente sur Dingboche, où Sumek nous octroi un jour de repos avant de monter sur Chhukhung et ensuite le camp de base de l'Island Peak à 6189m. Superbe ambiance au camp de base. Cuisine en tente mess, nous logeons Claude et moi sous la tente, avec toux et fièvre pour moi en cette journée !!!!




Levés 1 heure du matin, casse croûte et c'est partit pour le sommet avec un couple d'Italien. Le départ pour atteindre le manteau néigeux n'est qu'une montée interminable environ 1000m en terrain rocheux, dur pour moi à partir de 5800m où il me faut admettre que je peux plus respirer et qu'il me faut arréter !!!! Les antibios pris la veille, dù à la fiévre, n'ont pas produit de miracle.



Ensuite, Dingboche où , je ne passe pas une bonne nuit, la toux étant continuelle, pour ensuite redescente sur Namche Bazar et ensuite Lukla. Ces deux dernieres étapes me sont pénible du fait que je peux à peine respirer au moindre effort, la toux me retombant sur les bronches.



Conclusion:
Exellente organisation de l'agence de trek " Eco Trek" avec son guide Sumek. L'hôtel "Holy Himalaya" où ils nous reçoivent à KTM est superbe, en plein centre du quartier Thamel.



Le massif du Khumbu et ses sommets que l'on peux observer tout au long du parcour, cela commence par le Kumsung Kang (6369m), pour la 1ére étape, ensuite en montant a Namche, vue sur le Thamserku (6610m), l'Everest (8848m) ainsi que le Lhoste (8511m). Ensuite à Gokyo le Cho Oyu, le Pumori, le Nupte, le Makalu tout un festival de sommets mythiques. A Dingboche, nous sommes au pied de l'Ama Dablam. Que du beau! !!!!!!



Le beau temps à toujours été au rendez vous, une température des plus acceptable pour marcher.
Pour ce qui est de communiquer avec la France; Le portable passe à Lukla, Namche et c'est tout, et encore, pas avec le réseau Orange, mais avec S.f.r,d'ailleur Orange ne passe même pas à KTM.



Par contre beaucoup de services internet et de service par téléphone fixe sur tout le parcours en cas d'urgence. Les recharge de batterie pour appareil photo peuvent s'effectuer en payant.



En ce qui concerne le sommet, Claude est monté à 6189m, en ce qui me concerne, je me suis arrêter au environ de 5800m et après réflexion, cela à vraiment été une belle aventure.
@+ Pour d'autres aventures.
Pierre.

Aucun commentaire:

Oberland. Grindelwald 2018.

Du 12 au 20 Août 2018. Avec Marie. @ suivre ..........