27 juillet 2010

Suisse - Randonnée Glaciaire dans le Valais.


Randonnée glaciaire dans le Valais.


6 jours de randonnée glaciaire dans le Valais (Suisse).
Randonnée majestueuse que celle que nous avons effectuée du 12 au 17 juillet 2010. 



En point de vue, le Cervin, le massif du Mont Rose et tous les sommets de plus de 4000m qui nous ont encerclés tout au long de notre périple, encore beaucoup de neige sur les glaciers, ce qui nous cache les crevasses et un soleil toujours présent.



Lors de cette immersion dans ce massif, nous sommes passé de Thäsch à la cabane Britanniahütte pour redescendre sur Saas-Fée, remonter Cabane Michabelhütte pour passer à Bordierhütte et rejoindre St Niklaus pour finir notre périple.
2 cordée de 4 personnes: Jean-Pierre - Monique - Claudette - Guy pour la 1ére et Moi - Jean Louis - Frédérique - et Gervais pour la 2ème.



Superbe ambiance et bonne humeur tout au long du séjours grâce à tous les participants(es).




1ère journée:
Départ du parking de Täsch, rejoindre Taxi Freddy qui nous amène aux alpage d'Ottavan à 2214m pour rejoindre la cabane de Täschütte à 2700m. Chacun cherche son souffle sous un soleil de plomb. L'acclimatation................ Pour moi et Jean-Louis qui venons de passer 8 jours dans le mont Rose, cela est un peu plus facile.



Belle cabane restaurée depuis peu, beau dortoir, mais en ce qui concerne le repas c'est celui qui ne nous laissera pas de grands souvenirs culinaire. Enfin, nous en avons survécus.




2ème journée:
Réveil 4 heure (ça recommence) Départ 5 heure pour traverser un zone de rocher et rejoindre l' Aphuberlgletscher vers 3250m, ça brasse fort, beaucoup de neige sur un glacier crevassé, c'est pas cool. Notre première intention était de tenter l'ascension du Rimpfischhorn, mais les conditions de progression nous on fait perdre beaucoup de temps. Nous avons donc passé à l'Allalinpass (3564m) pour redescendre le glacier en direction de la cabane Britanniahütte à 3030m. Même sans le Rimpfischhorn ce fut une bonne journée. Nous resterons 2 jours dans cette cabane(qui est tout de même un beau refuge).


3ème jour:
Réveil 3 heure du matin. Objectif le Stahlhorn à 4190m. pas très agréable pour certains de déjeuner de si bonne heure, mais il nous faut atteindre l'objectif et en redescendre avant que la neige ne devienne de la soupe et la douceur des nuit n'arrange rien. Progression sur le glacier de nuit, n'est pas non plus des plus aisé pour trouver le bon itinéraire, mais après un petit rodage, nous nous en sortons honorablement et sommes dans la bonne direction. Après 1300m de dénivelé positif dans de la neige lourde nous arrivons enfin au sommet. 



Une belle croix nous accueille et de là un superbe panorama s'ouvre à nos yeux. Tous les sommets du mont Rose que nous avons parcourus la semaine dernière. Bien sympathique tout cela!!!!! Descende dans de la soupe, ce n'était plus des crampons qu'ils nous faillaient mais des palmes. Il me semble même avoir entendu juré derrière moi. Venise c'était déplacée.Arrivée à la cabane 16h00. Encore une bonne journée depuis 3 heure du matin et toujours sous un soleil de plomb.




4ème jour:
Réveil 4h30(et oui presque une grasse matinée). Aujourd'hui nous redescendons à Saas-Fée par le téléphérique qui part à 7h15 pour rejoindre le beau village de Saas-Fée, petit café en attendant que le télésiége du Hannig ouvre à 8h45 qui nous évite 450m de dénivellé.Oui.....On s'économise car il en reste pour la journée pour montée à Mischabelhütte à 3335m donc!!!!!! 900m de monté sur une arête où il à fallut mettre les mains de temps à autre, fut un beau souvenir pour tous les participants. Cabane bien agréable avec un gardien qui nous a parut le plus sympa de ses 6 jours.



5èmè jour:
Réveil 4h00. Objectif de la journée: l'Ulrichshorn à 3925m et ensuite rejoindre le refuge Bordierhütte.
Nous continuons l'arête que nous avions laissée la veille pour rejoindre le glacier du Hohbalmgletscher dont le gardien nous avait laisser entendre qu'il fallait se méfier, des trous pouvaient se former sans prévenir. Ouppsss!!!!! Enfin cela n'a pas eu lieu en notre présence. Nous rejoingnons le Windjorch à 3850m et ensuite l'Ulrichshorn à 3925m par une belle arête enneigée.



Nous redescendons ensuite par le glacier crevassé pour rejoindre Bordier. Encore beaucoup de neige sur ce glacier. nous n'arrêttons pas de nous enfoncés dans ces crevasses que nous ne voyons pas, mais qui sont bien presentes et pour comble, ne trouvons pas le passage pour traverser ces seracs et cette barre rocheuse qui se defend.Aprés avoir encerclé le glacier sans plus de succés, nous avons enfin trouvé le passage dans les séracs. Et enfin avons put rejoindre le refuge. les cordes étaient bien tendues en ce moment là.



6éme jours:
Réveil à 6h30 et oui, cela ce termine déjà. petit déjeuné à 7h30, ensuite traversée de la langue terminale du glacier et descende dans les alpages, vert, comme seul savent faire les Suisses. Arrivée à St Niklaus 12h30 et déjeuné au buffet de la gare pour cloturer dans la bonne humeur, ce séjour. Ensuite train pour Täsch pour récuperer les véhicule laissés 6 jours plus tôt.
@ bientôt pour d'autres aventures.
Pierre.

Aucun commentaire:

Le Val d'Aoste.

Pour revenir du Val Maira, il nous faut passer par le Val d'Aoste. Jean Marc en pleine forme à l'idée de nous faire partager sa...