27 janvier 2017

Le Vercors en raquettes.

Découvrir le Vercors en hivers en raquette à neige.

Vaste plateau sauvage, ce massif regorge de sites fabuleux à explorer et se prête à merveille à la pratique à neige.
Les raquettes sont aucun doute, un des moyen de déplacement dans la neige qui est à la portée de tous. Elle demande toutefois une bonne forme physique, ainsi qu'une bonne connaissance du massif où l'on se trouve.
Sous la neige, les chemins et les itinéraires d'été disparaissent et peuvent devenir dangereux. Les références habituelles ( dénivelé,horaires,distance) deviennent obsolètes en raison de la consistance et de la qualité du manteau neigeux.
Jean-Marc qui connait ce massif, met son expérience à notre service pour nous faire découvrir et explorer les opportunités pendant cette semaine de janvier 2017.
Ah....... avant de découvrir ce massif, il faut s'y rendre. La neige c'est mise à tombé.
Chouette..... Nous en voulions..... Mais pas sur la route !!!!!! une première épreuve est mise en oeuvre, celle de la mise en place des chaines. J'ai bien dit épreuve !!!!!
Froid aux mains, mode d'emploi en "charabiat",etc . 
Pas de problème, cette dernière est réalisé dans la bonne humeur, mais nous redoutons tout de même de renouveler cette opération au cours de cette semaine.


Premier journée : nous amène au refuge du Roybon pour 1 nuit.


Menu de la journée :  Pas de l’Âne - Passage du 45° Parallèle 


Cabane Carette où nous avons déjeuné et nous réchauffés "un peu" 


la plaine d'Herbouilly pour rejoindre notre point de départ. 
En fin de journée nous avons rejoints le Gîte des Rimets qui se trouve au dessus de Rencuel où nous passerons 4 journées.

Un Gîte bien situé pour découvrir et explorer le massif des Coulmes, les Gorges de la Bourne et bien d'autres endroits. Gîte coquet tenu par Pierre qui est toujours à l'écoute et plein de bons conseils pour profiter de l'endroit et des environs. Et ce qui n'est pas négligeable, une bonne cuisine.

Deuxième journée : 
Découverte du plateau des Coulmes qui domine le Val de Rencurel et la Combe de Malleval. 


Passage à plusieurs hameaux caractéristiques et où l'eau était rare, tel que les Glénats, les Ailes,l'abris et le site de la Goulandiere où nous avons fait la pose de midi. 


Passage au point de vue superbe sur les gorges de la Bourne et les sommet du Vercors. 


Retour par le Gr9 pour rejoindre le Refuge de la Serre du Sâtre. Et pour finir, un peu de hors piste dans le neige vierge et immaculée dans de belles clairières, nous ont permis de rejoindre le Gîte. 

Troisième journée : 
Journée bien couverte, froide et un peu venteuse.
Objectif de la journée : Le Pas du Follet. Le froid se fait plus ressentir que les jours précédents, du fait du manque d’ensoleillement. 


Passage principalement dans une forêt de feuillus peuplé de hêtres. On devine que cette forêt a été exploitée principalement pour du charbonnage en fonction des nombreux vestiges restant sur place. L'attention à été particulière car le site est parsemé de beaux scialets .


Bonne journée où nous avons été privés de vues.

Quatrième journée :
Objectif de la journée : Le Moucherotte.


Pour cette journée, il nous faut prendre nos véhicules pour se rendre sur Lans en Vercors. Notre point de départ sera le parking "Les Bernards"  pour monter au hameau des Jeux, prendre la direction de la Croix des Ramés où il faut apporter une attention particulière. 


Pour ensuite rejoindre le GR9 et par une montée progressive rejoindre l'objectif qu'est le Moucherotte.


Superbe belvédère sur la cuvette Grenobloise.


Où la vue s'étend de la Chartreuse, sur le Mont Blanc, sur la chaîne de Belledonne, sur les Ecrins plus au sud ainsi que le Mont Aiguille ou l'on devine son haut. 


Nous avons de la chance de pouvoir profiter de ce superbe panorama qu'il ne fallait pas rater. 

Le retour se fait par la cabane des Ramés pour rejoindre notre point de départ. et ou nous passerons notre dernière nuit dans notre Gîte. Grosse interrogation ...... Serrons nous aussi bien installés dans notre prochain gîte ????

Cinquième journée :
Direction Vassieux en Vercors où est annoncé du - 20°.
Un beau parcours en voiture, du fait que certaines routes ne sont pas trop dégagées. Rencurel , la Balme de Rencurel, Pont en Royans qui vaut une visite plus approfondie, la Chapelle en Vercors pour arriver à Vassieux en Vercors et rejoindre le Gîte des Carlines.


Le Gîte est un peu plus sommaire que le précédent mais  les propriétaires sont sympathiques et la table est bonne. Ne penser pas maigrir en ce lieu.
Après ce voyage en voiture, nous voulons marcher !!!!
Objectif de la journée : Le Puy de la Gagére.


En partant du monument de la résistance, nous rejoignons le Pot de la Croix  avec 230 m de dénivelé positif. Il fait froid mais le soleil et le ciel bleu, nous font oublier ses morsures.


Le Puy de la Gagére et ses 1651 m sont atteint et comme les jours précédents avec une vue superbe sur les sommets du Vercors et sur les falaises abruptes et le plateau du Fond d'Urle.
Sixième  et dernière journée :
Toujours - 20°. Mais un beau temps ensoleillé . 
Objectif, les Crêtes de Vassieux.


Nous partons de Vassieux, du musée derrière l'église .... et nous nous dirigeons vers la ferme des Drayes, celle de Teston et ensuite le musé de la Préhistoire.


250 m pour atteindre le Pas de Bouillanain et ensuite  le But St Genix. Encore un superbe parcours où nous sommes sur les Crêtes et apercevons Die à nos pieds.
Et déjà il nous faut penser au retour qui se fera par le Col de Vassieux pour rejoindre le musé de la Préhistoire où nous attendait Marlène. Quelle organisation !!!!!


Un grand bravo à Jean Marc pour cette organisation et merci à toute l'équipe pour leur bonne humeur et leur convivialité tout au long de cette semaine.
Pierre








Aucun commentaire:

Oberland. Grindelwald 2018.

Du 12 au 20 Août 2018. Avec Marie. @ suivre ..........