24 novembre 2014

Massif du Kemberg.

Ce dimanche 23 novembre 2014 était propice à une belle randonnée en fonction de la météo annoncée. Et cette dernière a été au rendez vous avec un soleil présent tout au long de la journée et une température de plus de 15° pour cette fin novembre. 
100 kilomètres environ de Nancy, le massif du Kemberg sera l'objectif de la journée.
Un beau parcours de 21 km avec des sentiers accessibles à tous et un dénivelé de 1050 m.

Excellente journée : Départ de la Randonnée 9h00 / Retour à 16h15 en prenant du temps et 30 minute pour le casse croûte de midi.

Les promontoires rocheux du massif du Kemberg permettent d’accéder à des points de vue qui s'ouvre sur de magnifiques paysages ainsi que de belles vues sur St Dié.


La Roche de Pierre de Laitre située à 627 m : Beau belvédère entouré de barrière de protection, permet d'admirer une vue agréable sur la vallée et le village de Taintrux.


La Roche de l'Enclume : 


La Roche St Martin située à 599 m : Superbe promontoire qui offre un panorama sur St Dié.
Cliquer pour : Plus de détail


La Roche du Kiosque située à 715 m : Au début du siècle, elle était coiffée d'un kiosque qui a disparu depuis.

La Roche de Pierre Percée située à 701 m : Lieu probable d'implantation humaine au temps préhistoriques, lieu de culte, mais aussi d'observation. En faisant le tour de cet ensemble, on accède à la Pierre Percée qui tient son nom des orifices matérialisés dans le grès.


La Roche d'Anozel 761 m : Beau panorama sur la chaîne des Vosges. Les population du vallon sont venus chercher refuge vers 1651 en fonction des inscription gravées dans cette roche. Cliquer pour : Plus de détail.



Voir le circuit de la Randonnée :


A bientôt pour d'autres aventures :
Pierre.

30 octobre 2014

Petit weekend dans la région de Wissembourg.

La région de Wissembourg :

Située dans les Vosges du Nord à la frontière Allemande et au Nord de Haguenau, cette petite ville typiquement Alsacienne mérite un détour. A environ 170 km de Nancy.



Se promener le long de la Lauter ou sur les remparts pour découvrir en autre la superbe Abbatiale St Pierre et Paul, ses vitraux et sa fresque monumentale.



Le tour de la ville, la maison du sel et sa toiture impressionnante, ses ruelles pittoresques avec ses maisons au style typiquement alsacien.



Au alentours sur ses hauteurs,  le vignoble avec ses couleurs chantantes et où il ne faut pas manquer une petite dégustation. Ci dessous petit circuit qui permet de serpenter entre vignes et villages de vignerons et d’apprécié les différents cépages (avec modération).



En ce qui concerne les randonnées, le club Vosgien bien  présent sur toutes ce territoire a su mettre en place des circuits pour faire découvrir à pied tous les endroits intéressants de la région. C'est de cette ville que part le fameux Gr53 qui traverse les Vosges et se raccorde au Gr 5 pour ensuite traverser les Alpes et finir à Nice.
Nous faire découvrir les mystères et les légendes des châteaux forts, trace du passé médiéval de la région, souvent perchés sur des barres rocheuses en grès rose des Vosges. Avec des panoramas à couper le souffle.




Et bien sur, pour ceux qui sont intéressés par l'histoire de la ligne Maginot, les plus grands ouvrages sont présents aux alentours. Ouvrage du Four à Chaux à Lembach, et celui de Schoenenbourg, tout deux pouvant contenir chacun plus de 600 hommes à plus de 30 mètres sous terre.



Paysages préservés, produit du terroir à découvrir, un accueil Alsacien. Tout incite à un petit weekend ou plus pour découvrir cette région.
Album photo de Wissembourg
@ + Pour d'autres aventures.
Pierre.

21 octobre 2014

Vosges du Nord.

Randonnée dans les Vosges du Nord.

On peut situer le parc des Vosges naturel entre la frontière Allemande et Phalsbourg et Ratzwiller et Wissembourg ce qui offre plus de 2000 km de sentiers de randonnée.



Pour notre plaisir les paysages diverses et typiques se découvrent tout au long de nos randonnées.



Les falaises de grès rose aux parois verticales sont des éléments caractéristiques du paysage des Vosges du Nord, ainsi que les nombreux rochers aux formes étranges qui se dessinent dans le ciel bleu sur fond de forêt et qui constituent un décors fascinant.



Les nombreuses ruines de Châteaux forts marquent aussi les paysages et démontre aussi que la région de tout temps à fait l'objet de nombreuses convoitise, ce qui en a résulté des conflits marquants.

Nous avions commencé avec Marie la saison été 2014 en allant visiter le site de l’Étang de Hanau et le Château de Flakenstein en mars et nous la finissons ce weekend dans la région de Wissembourg, sous un superbe soleil....enfin pour le dimanche, car le lundi était un peu "embistrouillé".


En ce qui concerne le mois de mars: Randonnée qui commence au bord du lac de Hanau, situé à 234 m, ce dernier couvre une superficie de 18 ha. 

A quelques distances de là, les ruines du château de Falkenstein dominent la vallée de Zinsel. Taillé dans le grès au début du XII siècle, ce château semi troglodytique conserve les vestige de son donjon. 
Les ruines du château mérite une visite et sur le soubassement on y voit tout le travail de l'érosion sur le grès.



Tous les circuits sont superbement balisés par les bénévole du Club Vosgien.

Pour ce dernier weekend dans la région de Wissembourg situé à 170 km de Nancy.



Le dimanche, circuit du Wasigenstein et du Froensbourg pour 20km et 500 m de dénivelé pour découvrir les villages de Niedersteinbach, Obersteinbach et Lembach  ainsi que  les ruines de Châteaux détruits pour la plupart pendant la guerre de trente ans. Petit Arnsbourg, Wasigenstein, Froensbourg. Avec toutes les légendes qui vont avec.



Pour le lundi : Circuit des 4 Châteaux le long de la frontière avec en point d'orgue le passage au château du Fleckenstein qui commença sa saga en 1174 pour la finir en bien national en 1792. Passage au Chateau du Loewenstein avec ude belles vue sur la vallée de la Sauer, Château du Hohenbourg avec là aussi de belles vues sur le Wasgau palatin et un petit passage en terre Allemande pour voir le Château du Wegenlnburg.



Petite soirée raclette pour finir cette journée.



Beau weekend qui clôture l'été et qui nous enfoncent dans les frimas de l'automne et de l'hivers.
Album photo.
@ bientôt pour d'autres aventures.
Pierre.


29 septembre 2014

Maroc 2014.

Toubkal et  M'Goun.

Un séjour de 12 jours pour effectuer ses 2 ascensions que sont le Toubkal à 4167m, sommet le plus haut de l'Afrique du Nord et le M'Goun à 4068m. 
Organisé par le Club Alpin de Rabat, nous étions 7 pour ce Trek en septembre 2014.
la première partie c'est faite autours du Toubkal, avec en point d'orgue, son ascension.



Nous sommes guidés par Ali et son équipe de Muletiers, sans oublier Aziz, le cuisinier qui a su nous faire découvrir, partager et apprécier une varié de plats traditionnels marocain.


Une organisation sans faille on fait de ce séjour, une réussite.
La beautés des paysages traversés offre un dépaysement complet. Fantastique terrain d'aventure qui va de minuscules champs en terrasses aux crêtes dénudées et démesurées.
Passages à de nombreuses bergeries d'alpage ou la culture et les tradition berbère sont bien présentes avec une hospitalité et un accueil sincère.
La deuxième semaine c'est faite autours du M'Goun propice à l’authenticité d'une région préservée.


Nous avons débuter ce trek d'Oukaimedem (station de ski). Peut-être la seule. Une montée en pente douce nous amène au col n'Addi pour une vue panoramique sur les sommets du haut Atlas. passage à Tachedirt (plus haut village de l'Atlas). Nous installons notre bivouac au pied du Likemt. 4h de marche pour 600m+ et 840m-.


Pour cette 2éme journée, départ au levé du jour pour passé au col du n'Likemt à 3550m et passer aux bergeries de n'Likemt. Bonne journée de 7h30 avec 1650m de dénivelé positif et 1050m de négatif. Le campement se fera au pied du col n'Aouray, vers 2900m.



3éme journée : La nuit à été froide, l'eau dans les cuvette était partiellement gelée. Encore un départ au levé du jour pour une journée très montagne. Beaucoup de vues sur les cultures en terrasse, passage à plusieurs villages. Pause et casse croûte de midi au village d'Amsouzert où un mariage berbère avait lieu. Le campement à lieu sur les berges du lac d'Ifni, au cœur d'un superbe cirque de montagne. Nous nos approchons du Toubkal......6h de marche pour 900m+ et 1550m-.


4éme journée : Nous remontons ce cirque glaciaire pour monter une gorge et ses rudes lacets pour déboucher au col n'Ouanoums (3600m). Les mules sont mises à rudes épreuves pour cette montée....... Et nous aussi. Une courte et facile descente nous mène au refuge du Toubkal. Notre campement est installé dans les prairies environnantes. 5h30 de marche pour 1350m+ et 600m-.


5éme journée : Départ à la nuit pour l’ascension du Toubkal. Ça y est !!!! On y est !!!!
Montée effectuée par un sentier caillouteux pour passer dans un vallon encaissé encombré de gros blocs.
Passage par une crête où le vent était bien présent pour l'approche du point culminant.
En principe, une vue très large s'étend à l'horizon, mais pour nous, la brume était présente, donc une vue plus réduite était présente pour cette matinée.
Après moult photos, ils nous faut redescendre déjeuner au camps de base et ensuite redescendre sur Imlin. 8h de marche pour 1200m+ et 2400m-.


6éme journée : Nous rejoignons les vallées du haut Atlas central par un transfert. Nous pénétrons dans la vallée d'Arrous pour découvrir une architecture typique en pisé (terre battue). Passage ensuite aux falaises et ses maisons troglodytiques d'Assif n'Arrous.
Le bivouac se situera au environ de 2500m dans un cadre pastoral et grandiose.
3 heures de marche pour 700m+.


7éme journée : Départ au levé du soleil. Un sentier qui monte tranquillement jusqu'au col n'Oughri (3350m) où une vue superbe s'étend sur le vaste versant nord du M'Goun et sur de belles vallées.
Bivouac, prés des sources de la Tessaout à 2900m sur de belles pelouses.
Après midi, grand vent et petites averses. Ce qui ne nous a pas empêchés de nous rendent dans les gorges du Ouanderasse. 7h de marche pour 900m+ et 450m-.


8éme journée : Encore un départ à la nuit. Nous montons progressivement pour atteindre la ligne de crête du M'Goun que nous suivrons jusqu'a son sommet à 4068m. Là, encore, le vent est bien présent. Belle vue sur l'ensemble du haut Atlas central.



Le descente s'effectue par un raide descente, assez impressionnant.
Ensuite la descende s'adoucie pour rejoindre le bivouac à proximité de bergeries.
Superbe journée. 8h de marche pour 1200m+ et 1400m-.


9éme journée : Descente le long de n'Oullilymt dans un superbe paysage. De belles gorges des cheminées de fée et une vie pastorale très présente.



Passage à un grenier d'échange entre l'Afrique du Nord et l'Afrique Noire. Déjeuné au alentours de ce grenier, pour ensuite remonter le long de la vallée et rejoindre notre bivouac ou une surprise nous attendait pour le dîne. Un mouton cuit au four, comme seul savent le faire, notre équipe de muletier et Aziz. 6h de marche pour 300m+ et 600m-.


10 éme journée : Belle montée progressive pour passer le col n'Ait Imi. Passage historique pour les nomades pour rejoindre les pâturages d’altitudes. Belles descende où la aussi les mules doivent faire preuve de dextérité.
Passage dans la vallée des Bougmez ou nous déjeunons.


Devant l'envie général une visite au grenier de Sidi Moussa est entreprise, qui ne manque pas d’intérêt avec un panorama tout aussi intéressant.
Ensuite on rejoins le charmant gîte d'Ali à Agouti . 7h de marche pour 700m+ et 1100m-.



11éme journée : Petit déjeuné berbère au gîte et transfert pour rejoindre Marrakech.
ensuite visite du souk et dernier achat pour les derniers souvenirs.


L'album photo ci dessous :
Album photo du Maroc
@+ pour d'autres aventures.
Pierre.





27 septembre 2014

Tourisme dans le Périgord.

Autours de Sarlat la Canée.

Pascal et son épouse Cathy ont bien su nous aiguiller tout au long de ses quelques jours passés dans la région pour nous faire découvrir les principales curiosités de ce patrimoine Périgourdin.
Autant pour les yeux que pour nos papilles gustatives. Le mot "régime" est un mot banni!!!
Incroyable variété de paysages, histoire et berceau de la préhistoire, variété de châteaux forts tout au long de la Dordogne, Grottes et gouffres célèbres.
Les marchés traditionnels ainsi que gourmands.
Un peu plus loin dans le Lot : Rocamadour et le Gouffre de Padirac, à ne pas louper.
Sarlat : Ville des trois Mousquetaire. On s’apprête à en rencontrer un à chaque coin de rue tant cette ville à un coté médiévale. magnifiquement restaurée pleine de charme et de caractère.

Des sites et châteaux forts qui nous ont bien plus. 
La Roque-Gageac.


Castelnaud.


Beynac.


Monford.


Les Milandes.


Rocamadour dans le Lot.


Les Cabanes du Breuil : Faite en Pierres sèches.


La Vallée de la Vézère :


La Grotte de LascauxII :


Les jardins suspendus de Marqueyssac :


Le gouffre de Padirac: 


Encore de nombreuses curiosités sont à découvrir et nous ne manquerons pas d'y revenir.
@bientôt pour d'autres aventures.


Randonnée de deux jours en Petite Suisse Luxembourgeoise.

Rando dans la région du Mullerthal ou Route des Moulins. Il fait encore beau sur la région, profitons en. Pour ces deux jours, je prend...