29 janvier 2018

Randonnée Raquettes dans le Haut-Bugey 2018.

Le Haut-Bugey se trouve dans la partie sud du haut Jura dans le département de l'Ain. A environ 430 km de Nancy.
Une semaine en itinérant, du 20 au 26 janvier 2018.
Jean-Marc, Thierry, Marie, Martine et Marc, Mareck, Gérard et moi même.
En ce qui concerne la météo ............ Nous en avons connus des plus clémentes et  plus ensoleillées.
Pour ce rendre de Nancy à la ferme Bertrand ..... Il y à déjà eu des signes !!!!!! Par la pose des chaines sur les voitures dans le col de Bérentin.
Pour finir cette journée du samedi, Nous sommes partis faire un petit tour autours de la ferme Bertrand.



L'enneigement est suffisant pour nos raquettes et la pluie est présente pour tester l’étanchéité de nos vêtements techniques.



4km500 pour 70m de dénivelé positif et négatif. Tout bien pour nous dégourdir les jambes et nous ouvrir l'appétit.


21 Janvier 2018.
Pour ce matin, ....... Il pleut !!!!!! Et le plafond est bas. 
Nous traversons le plateau du Retord et ses  grandes Combes pour rejoindre les Bergonnes à 1117m.



Il a plu toute la journée !!!!!
Passés à la chapelle du Retord qui en principe est toujours ouvert . Ce matin là n'était pas un jour ordinaire car elle était fermée !!!!!!!


Passons au Crêt du Nu et là ....... Pas trop envie de ne nous mettre à poil !!!!!


Nous sommes sur la Grande.Traversée Jura.


Malgré la météo, nous arrivons sans encombres aux Bergonnes, où nous sommes bien accueillis dans un gîte confortable.


12km 500 pour 460 m de dénivelé positif et 450 m de dénivelé négatif.

22 Janvier 2018.
Pour cette nouvelle journée ...... Le plafond est toujours aussi bas et il .... pleut toujours !!!!!!!


Cela ne nous arrête pas !!! Et nous partons pour rejoindre le Chalet D'Arviere.
Pas beaucoup de photos pour cette journée car il à plu sans discontinuer .



Malgré la météo pluvieuse et le manque de vues, nous avons rejoins le Chalet d'Aviere situé à cote d'un ancien site d'une ancienne Chartreuse.


16km 600 pour 550m de dénivelé positif et 450m de dénivelé négatif.



23 Janvier 2018.
Pour cette journée, tous les regards sont tourné vers le ciel et ......... il ne pleut plus.
Oufffff !!!!!!! Cela commençait à être pesant !!!
Nos chaussures son encore bien humide, mais nous sommes dans le positif. Nous avons de la vue. Nous voyons notre environnement et nous apercevons progressivement le soleil. 
Cela fait du bien pour le moral.


Nous partons ce matin pour faire un tour sur les plateaux environnant le Grand Colombier, en passant par la croix de Famban.



La vue se dégage et la chaîne des Alpes commence à faire son apparition.


Soleil, Ciel bleu, bonne ambiance et le Massif du Mont Blanc.


Nous en profitons pour ce rendre au Grand Colombier à 1525 mètres.


Rejoignons le Chalet d'Arviere pour y passer une seconde nuit.


15km 650 pour 800 m de positif et négatif.

24 Janvier 2018.
Nouvelle journée sous le soleil !!!!!!
Chalet d'Arviere jusqu’à Culoz.

Partons d'Arviere sous le soleil, pour rejoindre le Col du Colombier après un beau dénivelé 440m.


Ensuite, nous louvoyons autours de plusieurs granges pour perdre de l'altitude progressivement et descendre sur Culoz.




18 km pour 440m de positif et 1310m de négatif.

25 Janvier 2018.
Après notre périple, nous rejoindrons la ferme Bertrand pour récupérer nos véhicules et repasser une nuit au sein de cet établissement tenu par Jehanne, très sympathique et serviable.


Le lendemain, nous bougeons pour rejoindre Lelex et le refuge du Ratoux.
Ah....... J'oubliais, Il fait toujours beau.
Nous montons de Lelex au "Ratou", 300 m de positif qui sont vite avalés. 


Petit casse Croûte et nous repartons pour rejoindre le Colomby de Gex avant que la météo se gâte.


Passage au refuge de la Loge.


Col de Crozet avec vue sur la chaîne du Mont Blanc, la ville de Geneve, son lac et son jet d'eau.
Pour cette après-midi un bon vent d'environ 70km/h sur les crêtes nous à bien secoué.


26 Janvier 2018.
Il était prévu de faire le Crêt de la neige pour cette journée, mais....... il tombe de la neige fondue qui mouille bien !!!!. 
Après l’approbation général, nous décidons de rejoindre notre Lorraine.

Nous avons parcouru 80km pour 3060 m de montée et 3890 m en descente et malgré la météo, dans une belle et bonne ambiance.
Merci à Jean-Marc de nous avons préparer et concocter ce beau parcours en raquettes et merci à toutes et tous pour tous les moments passés ensemble.



Pour agrandir les photos, ils vous suffit de cliquer sur ses dernières.
@ bientôt pour d'autre aventures.
Pierre.

16 août 2017

Tour du Viso et son ascension

Tour du "Roi de Pierre" et son ascension sur 1 semaine.

Pour s'y rendre : Nancy - Lyon - Grenoble - Col du Lautaret - Briançon - Col de l'Izoard - Abriés - Gîte de la Monta.

Marcelle - Dominique - Gérard - Daniel  et moi.



730 km, nous sommes sur un weekend de grand départ et nous subissons un peu de "bouchons" pour arriver à destination. Nous sommes le samedi 5 Août 2017. Et il fait un superbe soleil et la chaleur est encore présente.

Le Mont Viso et ses pentes constituent un point d'attrait exceptionnel pour la pratique de la Randonnée. Ce dernier à la forme pyramidale parfaite offre un univers de découverte et d'aventures sur un réseau de sentiers exigeants. Il sait offrir des paysages et des panoramas inoubliables....... lorsque la Nébbia (brouillard de beau temps) est absente.
Il subit souvent, la fameuse "Lombarde" vent d'Est, qui amène la pluie. 



Dimanche 6 Août 2017.
Départ du gîte vers 8h15 sous le soleil ...... qui ne dure pas !!!! Le gardien nous avait prédit la pluie vers 18h30, cette dernière est apparue vers 8h45 avec l'orage. Oupss !!!! Cela commence bien....... 
Notre cheminement passe par le sommet de la Lauziere à 2576m  pour rejoindre le Collet de Gilly où il ne fait pas chaud sur la crête avec l'orage toujours présent.



Ce dernier nous quitte pour la montée au col d'Urine à 2525 m. Pause casse croûte à cet endroit avant de rejoindre le refuge de Jervis Willy situé dans le Val Pellice en Italie.
Arrivés vers 16h00, sans se presser.
Belle étape sans grandes difficultés.



Refuge Jervis Willy, beau refuge avec beaucoup de monde, car accès voiture pas très loin.
Repas servis sur assiettes, 3 plats, fromage, dessert...ouf. Sanitaire propre avec douche à volonté, chambre de 6. Tout bien........!!!!!



19 km 500 pour 1300 m de dénivelée positive et 1260 m de dénivelé négative. 

Lundi 7 Août 2017.
Départ du gîte vers 8h00 après un bon petit déjeuné vers le refuge du Mont Viso.
La météo est au beau, mais il ne fait pas trop chaud.
En partant de Jervis nous voyons le cheminement tout en montée qui nous attend.
Belle montée progressive après être passés au hameau de Partia d'Armunt.



1100 m de montée, en passant par le refuge Granero qui se trouve à 2377 m. 



Nous en profitons pour faire une petite pause café. Agréable accueil. 



Alerte intestinal pour Dominique, pauses successives dans la montée pour lui.



Nous nous dirigeons vers le col de Serriere à 2851m et à son passage, une alerte intestinal me concernant ainsi que Marcelle nous prends ...... et à plusieurs reprises.
Et nous voici tout trois avec notre papier repérant les coins les plus intimes pour faire ce qui doit être fait !!!!!! Non....... Cela ne fais pas rire !!!!!!
Surement, un plat d'hier soir qui était plus ou moins frais.



Après le col de Serriere qui nous permet de rejoindre la France, le sentier n'est qu'en descente et nous arrivons au refuge du Viso. vers 14h30.
Il nous faut attendre 16h00 pour que les sanitaires ouvrent et là, c'est la ruée. Beaucoup de familles avec des enfants et 2 douches qui distillent l'eau avec beaucoup de difficultés,
seul bémol à ce refuge où le repas est copieux et un petit déjeuné à la française. Chambre de 7 personnes.
Belle journée sans difficultés techniques.
13km 400 pour 1260 m de dénivelé positive et 450 m de dénivelé négative.

Mardi 8 Août 2017.
Départ du gîte vers 7h30 car une grande journée nous attend pour rejoindre le refuge Quintino Sella.
Nous prenons la direction du col de la Traversette à 2882 m et la météo n'est pas trop mauvaise pour notre départ et cela jusqu'au tunnel de la Traversette que nous empruntons pour rejoindre l'Italie.



A la sortie de notre tunnel d'environ 70 m, une brume nous enveloppe et ne nous permet pas d’apercevoir notre environnement. Descente, montée, lacs, tout cela ce dévoile de temps à autre, sans que l'on puisse vraiment en profiter.



Nous en avons même rajouter un peu pour découvrir la source du Pô avec l'assentiment de .... presque tous. 



La pluie a fait son apparition depuis la pause déjeuné au lac Chiaretto et il nous faut encore faire du dénivelé pour atteindre la R Trune à 2590 et ensuite le col du Viso à 2650m pour enfin redescendre sur le refuge Sella.



Refuge situé au bord d'un lac, sur 3 étages, beaucoup de monde, avec la pluie tout est mis à sécher dans le local à chaussures où la soufflerie à été mis en route😀😀.



Nous y resterons une nuit de plus car demain le temps est annoncé acceptable pour grimper sur le Mont Viso.
Belles journée physique sans grandes difficultés techniques.
19 km pour 1650 m de dénivelé positive et 1400 m de dénivelé négative.

Mercredi 9 Août 2017.
Levé 3h30 pour un départ à 4h15. 
Sommes les premiers à quitter le refuge dans une nuit étoilée pour gravir ce mont Viso à 3841 m, si la météo veut bien nous le permettre. 



Pour commencer, ils nous faut monter au Pas de la Sagnette à 2991 m. Pour y accéder, le cheminement se fait à l'aide de chaines qui nous sert de mains courantes. Le jour commence à ce lever.



Ensuite ........ Il ne faut pas lâcher les fameuses trace jaunes pour arriver au Bivouac Andreotti. 



Petite pause, puis il nous faut repartir pour traverser un névé bien dur et il reste de nombreux amas de grêle tombée la veille et qui ont bien gelés dans la nuit et qui sont bien glissants. 



C'est à ce niveau que les "petites difficultés" commencent. 



Passages où il ne faut pas dévisser, passages de dièdres, de cheminées, de vires, pas de tout repos et pas si facile qu'il n'est dit !!!!! 



Nous grimpons jusqu’à 3700 m et après l'endroit du "fer à repasser", nous prenons la décision de redescendre, car de gros nuages commencent à monter et cela ne nous rassure pas pour la descente, car cette dernière reste la plus délicate de la course et en cas de pluie ce serait une tout autre affaire.



Il est toujours décevant de renoncer si prés du but, mais sécurité oblige !!!!!!



La descente se fait en toute sécurité, en prenant du temps, mais nous sommes de nouveau au Pas de la Sagnette en bonne forme et la pluie n'a pas encore fait son apparition.



Passage du Pas, pour rejoindre le sentier et ensuite le refuge Sella où nous passerons notre seconde nuit.



Peut après notre arrivée, un orage de grêle s'est mit à tombé. Impressionnant !!!!😰😰😰
Belle journée Physique et technique. Ne pas mésestimer cette ascension.
12 km pour 1200 m de dénivelé positif et 1200 m de dénivelé négative.

Jeudi 10 Août 2017.
Départ du Gîte Sella vers 8h30 pour rejoindre le celui de Savigliano situé sur le village Genzana, au bord du lac de Castello à 1664 m
Journée sans difficultés essentiellement en descente.



Empruntant le sentier de la Grande Traversée des Alpes. passage au pas de Gallarino, celui de Chiaffredo, lac de Bertin, pour ensuite rejoindre le sentier U9 qui nous amène sur le lac de Castello.



Déjeuné au bord du lac pour ensuite rejoindre Maddalena, village typique du Piemont et son camping et remonter à notre gite.



Bon accueil, refuge un peu vétuste. Douche chaude à volonté,  bon repas et bon petit déjeuné.



Belle journée ensoleillée, sans difficultés.
17 km 100 pour 400 m de dénivelé positive et 1360 m de dénivelé négative.

Vendredi 11 Août 2017.
Belle et grosse journée pour rejoindre la France et le refuge de la Blanche.
Départ du Gîte vers 7h30 pour chercher notre casse croûte au village à 8h00.
Départ pour le Col du Loup à 8h15 pour un grimpette de 1450 m pour atteindre les 3052 m.



Pause déjeuné, il ne fait pas chaud, pour ne pas dire froid, le vent souffle, malgré un panorama superbe on ne s'attarde pas trop.
Une belle descende pour rejoindre le Col du Longet et ses lacs. 



Le soleil nous réchauffe un peu. Tient......... Marcelle se rafraîchit par un bain de siège 😋😋😋au passage d'un lac. Bon..... en principe, il faut enlevée les chaussures et le pantalon pour que cela soit efficace ......... On le refera !!!!! 



Ensuite, on se dirige vers le Col de la Noire ........ et là..... On devient blanc devant le dénivelé qui se dresse devant nous 🙈🙈🙈 !!!!!!!! 
Ces 500 m de dénivelé sont avalés sans sourciller en un rien de temps et nous sommes de nouveau à 2900 m.



Il ne nous reste plus qu'a descendre tranquillement vers le refuge de la Blanche que nous apercevons plus bas à 2500 m.



Belle journée sous le soleil avec un gros dénivelé, sans grosses difficulté techniques.
Refuge avec beaucoup de famille, pas trop loin de la route (2 km). Nous nous avons dormis dans l'annexe (7 couchages). Douches chaudes à volonté. Bon dîné et bon petit déjeuné.
20 km pour 1920 m de dénivelé positive et 1000 m de dénivelé négative.

Samedi 12 Août 2017.
Départ du refuge vers 7h30........ Et.... C'est déjà la dernière !!!!!!!



Nous commençons par de la grimpette pour rejoindre le Col de St Veran à 2844 m ensuite le Pic de Caramantran à 3025 m pour redescendre sur le Col de Chamoussiere.



Nous atteignons  le Col d'Agnel pour remonter sur le pain de Sucre et ensuite le Col Vieux à 2806 m.



Ensuite, ce n'est plus qu'une belle descente en passant par les lacs Foréants et Bariclé pour rejoindre le gîte de la Montat.
19 km 400 pour 600 m de dénivelé positive et 1800 m de dénivelé négative.

Belle aventure, ou la météo a été des plus variée. Randonnée sportive vécue dans la bonne humeur et un climat de convivialité superbe ou nous avons Checkès mainte fois, à chaque passage de Cols et à la fin de chaque Etape✋✋✋👊👊👊.

A recommencer..........!!!!!!! Et @ bientôt pour d'autres aventures.
Pierre.
Album photo commun de Daniel et de moi-même.










Randonnée Raquettes dans le Haut-Bugey 2018.

Le  Haut-Bugey se trouve dans la partie sud du haut Jura dans le département de l'Ain. A environ 430 km de Nancy. Une semaine en itiné...