09 février 2017

Raquette en Queyras.

Ceillac.

Petite semaine au sein de ce charmant petit village de haute montagne qui est situé dans le Parc Régional du Queyras.


Pour y accéder de Nancy , direction Grenoble - Col du Lautaret - Briançon - Guillestre, ensuite le spectacle est impressionnant pour accéder à Ceillac la route est creusée à flanc de montagne et domine de profonds précipices où coule le Guil, passant dans de petits tunnels jusqu'au hameau du Roy et de nombreux virages nous amènes ensuite à Ceillac. 


Situé au confluent des torrents du Melezet et du Cristillan où l'on trouve de nombreux buts de randonnées aussi bien en hivers qu'en été.
Sans être sur fréquenté, cet endroit reste enneigée tard dans la saison. Le paysage varié est dominé par de nombreux par de nombreux sommets.


Pour notre première journée de rando raquettes le soleil est présent. 
L'objectif de cette journée sera le col de Bramousse (2250 m) en montant par le hameau de Villard.


Il nous faut atteindre les + de 2000 m pour mettre les raquettes. Nous sommes en versant sud. Petit tour sur la crête du Château Grossan à 2371 m où une vue superbe nous attend sur tout les sommets environnants. 


Un petit air de bivouac qui va nous permettre de déjeuner. Itinéraire agréable où la neige est encore bien portante. 


Belle journée ensoleillée avec 700 m de dénivelé positif.

La deuxième journée est moins ensoleillée. La destination de cette journée sera le Lac Miroir  et peut être le Lac St Anne, si nous arrivons à passer entre les pistes de ski.


Nous prenons la navette gratuite qui nous amène au pied des remontées mécanique du Melezet. 


C'est aussi l’accès du spot des cascades. Cela me rappelle de bons souvenirs avec Claude et Gilou.(Voir article plus ancien).


Le parcours se fait en continuelle montée pour arriver sur les sources de la cascade. Situé plein nord ce secteur est encore bien enneigé. 


Pour ce qui est du lac, nous n'aurons pas l'occasion de voir une goutte d'eau. Ce dernier est bien gelé et enneigé. Si nous n'étions pas sur de son endroit, nous aurions pu le chercher longtemps. 


Déjeuné prés du lac pour repartir en direction du lac St Anne. 


Beaucoup de pistes de ski  coupent notre progression et le brouillard se mêle à la partie. Cela devient dangereux avec les skieurs qui dévalent de tous coté et nous n'avons plus de vue.


Ils nous faut redescendre et rejoindre la navette qui nous ramènera à Ceillac.


Belle journée avec de belles vues et de beaux panoramas avec 650 m de dénivelé positif

Pour cette troisième journée, le soleil est présent et la direction sera prise en direction de St Veran. 


Située à 35 km, il nous faut prendre la voiture pour rejoindre la vallée du Guil et prendre la direction de Châteaux Queyras - Ville Vielle - Molines en Queyras - St Veran.


Autre secteur dans une autre vallée où les habitations ont une architecture emblématique.


Objectif de la journée : La Croix de Curlet à 2300 m.


C'est l'un des plus beaux belvédères sur St Veran et le Cirque de Clausis.


Le parcours de crête après la Croix se fait dans une ambiance très haute montagne sans en avoir ni la difficulté, ni l'engagement.


Encore des vues plus belles les une que les autres sur les sommets environnants. 


De la neige vierge pour une belle descente.


Et pour finir, un peu de tourisme dans la "commune la plus haute d'Europe". C'est eux qui le disent.
Encore une belle journée avec 650 m de dénivelé.

                                                              
      Pays des cadrans solaires                











Quatrième journée : Le soleil ne veut pas montrer le moindre de ses rayons.


Qu'importe . Direction le Col Albert.
Direction le Pied du Mélezet pour prendre la direction du hameau de la Riaille par la Cime du Mélezet.


Ce cirque de montagne est à l'écart de la fréquentation, nous n'avons vue personne de la journée. Un parcours en montée continuelle.


Déjeuné à la cabane Albert où il c'est mis à neiger.


Un vallon encore bien enneigé avec un peu d'engagement.


La météo n'a pas été de la partie pour cette journée. Toutefois le site est à découvrir.
Journée avec 800 m de dénivelé positif.

Cinquième journée et dernière journée de randonnée.


Ce matin le soleil est présent et le paysage est saupoudré de blanc. La neige à fait son apparition dans la nuit.


Objectif de la journée : Les hameaux de la vallée du Cristillan.


C'est la vallée la plus sauvage de Ceillac. Nous avons déjà eu l'occasion de l’emprunter lors de notre traversée raquette de l'Ubaye pour rejoindre le Col des Estronques.(Voir article plus ancien).


L’itinéraire est bien exposer et nous n'allons pas nous priver du soleil présent ainsi que du panorama qui nous est offert.
Dernier déjeuné dans le Queyras pour cette saison hivernale.


@ bientôt pour d'autres aventures.
Pierre.




Aucun commentaire:

Randonnée Raquettes dans le Haut-Bugey 2018.

Le  Haut-Bugey se trouve dans la partie sud du haut Jura dans le département de l'Ain. A environ 430 km de Nancy. Une semaine en itiné...